echeveau N.Calvet
N.Dentzer
C.Desrues
S.Mossé
C.Perraud echeveau
Exercices
Expositions
Livre d'or
Les liens echeveau
cadre

Qui sommes nous ?

Éclatsdefil est un groupe de recherche textile
composé de plusieurs personnes ayant
des horizons artistiques différents
et résidant en France.

Son but est d'avancer dans l'art textile par
un travail de recherche, de réflexion
et d'échange.

Sa motivation est d'offrir au public une variété d'expressions textiles, de transmettre son plaisir
à travailler autrement.

Pour nous écrire : eclatsdefil@eclatsdefil.net

Nouveauté ! : un blog complète ce site.
Son adresse : http://eclatsdefil.over-blog.com/
N'hésitez pas à vous y rendre.

Trombinoscope

Éclatsdefil se compose de 5 membres :

Portrait de Nadine J'ai de la chance, celle de raconter des histoires sans parler.
Celle de partager des émotions sans bruit.
Celle d'avoir trouvé un moyen de m'exprimer au travers des tissus, des couleurs, des matières textiles.
Concentrée sur mon travail, je baigne dans une sorte de quiétude, une bulle qui m'isole du reste du monde.
Je fais corps avec la matière que je travaille.
Elle résiste, je l'apprivoise.
Elle se rebelle, je me fâche...
A force de persévérance, elle et moi nous nous accordons, nous nous abondonnons,nous nous reconnaissons dans l'oeuvre qui nait.
Si mes efforts créatifs sont capables d'émouvoir, d'intéresser, de surprendre, de faire passer des messages, alors mes objectifs sont pleinement atteints.
Nadine Calvet
nathalie Dentzer Couper, déchirer, triturer, peindre, teindre, coller, broder, appliquer, texturer, distordre, tisser, fragmenter, draper, plisser, décolorer, superposer, plier, envelopper, froisser, ajouter , transférer, imbriquer, feutrer.
Autant de prétextes pour jouer avec les tissus et les matières, dans le but de faire partager des instants ténus, des émotions , des indignations.
Offrir aux regards une interprétation personnelle de la vie, des couleurs, des formes.
Mais aussi, provoquer des rencontres, stimuler des échanges, susciter des vocations.
Nathalie Dentzer
chantal Desrues Le tissu n'est pas, pour moi, une matière inerte, sans vie: bien au contraire !
S'il a été porté, il a une histoire, un passé... Et je suis heureuse de lui redonner une deuxième vie.
S'il est neuf, je me plais à le teindre, le broder ou l'utiliser tel. Il m'est agréable de le couper, le coudre, le faire vibrer...
J'aime confronter les matières différentes telles le coton, le lin, la soie, les lainages. Leurs couleurs chatoyantes ou ternes me parlent, m'émeuvent.
La machine à coudre, les fils à broder sont mes complices et je voudrais offrir aux regards des autres ce bonheur, cet enthousiasme que j'éprouve lorsque je crée.
Chantal Desrues
Simone Mossé Très jeune, j'ai été attirée par le textile et la mode. Néanmoins ,je n'ai pas étudié dans ce domaine pour diverses raisons.
Dans les années 90 , j'ai eu la chance de découvrir le patchwork contemporain et l'art textile lors de trois expositions nationales suisses. J'y ai rencontré la liberté d'expression. Cette rencontre a été déterminante, elle m'a permis de renouer avec le textile.
Une phrase d'Annie Albers à propos du textile exprime mieux que je ne pourrais le dire ce choix :
« Farder, tendre la toile ou la coudre, des choix aussi opposés faits en faveur de la mémoire du matériau, doivent frapper tous ceux que le textile fascine dans son passé et son actualité. Il s'agit d'une vaste reconnaissance comme objet/sujet de travail dans ses qualités.
Souple : plier, envelopper, froisser.
Tissé : déchirer, couper, détramer.
Poreux : pigmenter, teindre, empreindre.
Texturé : gratter, frotter, enduire.
Aérien : tendre, cloisonner, éventer. »
Mon travail actuel va dans ce sens pour exprimer ce que je ressens ou éprouve. Mes sources d'inspiration sont très diverses. Je suis en constante recherche.
Simone Mossé
chantal Perraud Rêver et faire rêver.
Jouer avec les tissus.
S'oublier en les observant.
Non pas les choisir, mais être choisi par eux.
Les transformer, les adapter, leur redonner une autre vie, les embellir afin que d'autres regards se posent sur eux.
Musicienne de formation, j'ai toujours été passionnée par les activités dites manuelles. Depuis une quinzaine d'années, je travaille le textile et suis régulièrement des stages pour appronfondir les techniques et trouver de nouveaux moyens d'expression.
En 2002, je découvre la teinture végétale grâce Isabelle Girodet. Cette rencontre a été déterminante pour moi, car elle m'a permis de retrouver dans ces tissus teints la vibration de la nature.
C'est le chemin que je suis actuellement.
Chantal Perraud

Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS! Hit-Parade des sites francophones
bobine blanche